Que dire de cette soirée sinon qu'elle fût riche en goût, émotion culinaire et découverte. 

L'auberge au Boeuf à Sessenheim (site internet ici) est une belle winstub comme on les aime en Alsace mais sans la choucroute ou le jarret braisé. En effet ici tout est dans la finesse, justesse et le bon goût.  

Cette adresse est de surcroît le meilleur rapport qualité prix des alentours car le midi vous pouvez déguster une formule à 18 euros avec entrée-plat & dessert. 

La formule que nous avions choisi est celle intitulée "soirée terroir" qui est servie le vendredi et le dimanche soir uniquement. Elle coûte 41 euros sans les vins et 53 euros vin compris. 

Jugez plutôt

Apéritif 

Verrine de Crabe et Gelée de Crustacés

Costières de Nîmes 2012 Château de la Tuilerie 

Amube bouche Sessenheim

L'entrée fût fine et très goûteuse.

Couteaux farcis, Salade de Pourpier et Pesto de Tomate 

Menetou Salon "La Tour St Martin" 2011 - Château la Tuilerie

Entrée sessenheim

Pour suivre le poisson ou .... un enchantement

Dim Sum de Bar au Fenouil avec Emulsion à la Feuille de Citronnier

Côtes du Duras "Cuvée Vieillefont" Domaine Mouthes le Bihan - 2010

Poisson sessenheim

Un petit trou glacé composé d'un sorbet Tomate sur Granité à la Vodka pour patienter

Puis le choc d'une viande succulente... 

Filet de veau en cuisson douce (elle fondait littéralement!), Céléri Rave et un Vrai Jus lié à la Carotte

Pays d'Oc - Domaine des Creisses - 2011 (délicieux)

Viande sessenheim

 

Pour finir le dessert de saison à base de Myrtilles sauvages d'Alsace (tout était réuni le croquant, le moelleux, la glace ... un régal)

Poire Williams, Cheescake, Sablé breton et Sorbet Mascarpone Myrtilles

Dessert_SESSENHEIM

Puis évidemment de sympathiques mignardises avec le café.

 

Si vous êtes de passage dans la région, n'hésitez pas à faire un détour par Sessenheim pour profiter de ce bel endroit (ambiance winstub moderne à l'intérieur ou alors la terrasse avec la belle église du village en face de votre table)

Décidément une douce parenthèse un soir d'été ... à refaire